skip to Main Content
Londres, Une Ville Architecturale

Un bâtiment aux formes inusitées. Un vieux pub. Un taxi traditionnel. Une jeune femme habillée aux dernières tendances. Un homme arborant un costume stylé en tweed. Une cabine téléphonique rouge. Londres.

Pour y être allé quelques fois, je dois dire qu’à chaque fois, cette ville me surprend par son excentricité et son architecture qui se démarque de tout ce que j’ai pu voir. Bien sûr, le mélange du traditionnel/historique avec le moderne crée un charme et une identité assez forte à la ville. Plusieurs villes d’Europe comme Paris ou Berlin ont également ce mélange et ce côté hétéroclite me direz-vous. Cependant, Londres se démarque par sa singularité, particulièrement au niveau architectural.

Ombre de bâtisse à Londres

En contemplant les différents bâtiments  de cette ville, on croirait que les architectes ont essayé d’innover au niveau de la conception et de la forme pour chacun d’entre eux. Que ce soit des édifices connus comme le Gherkinaux aux abords de la Tamise ou d’autres moins célèbres dans le quartier de Hackney, rien n’est ordinaire. Il semble presque que la singularité est au centre de toutes les composantes du paysage architectural londonien.

Aussi, il est intéressant de remarquer la variété des styles architecturaux présents dans la capitale anglaise. Certains anciens bâtiments sont d’influence victorienne, d’autre Georgienne, Edwardienne, etc. Beaucoup de bâtisses sont faites de briques rouges et sont assez ornementées, tout à l’opposé des nouvelles constructions en vitre qu’on retrouve dans The City aux abords de la Tamise. Le plus populaire de ces édifices rougeâtres est probablement la fameuse gare de train de Saint-Pancrace, qui s’apparente quelque peu à une vaste église, située dans le quartier de Camden.

Magnifique architecture de Londres

La restauration des anciennes constructions et leur rafraîchissement sont également une force chez les Anglais. Un peu partout dans la ville on peut apercevoir des bâtisses des siècles précédents. Paraissant plutôt modestes, ceux-ci ont reçu quelques modifications. Notamment, l’installation de grandes fenêtres aux contours noirs remet ces établissements aux goûts du jour en les modernisant. Ce genre de modification et de mélange est exactement le type de chose que je n’ai vu pour l’instant qu’à Londres, lui donnant un charme particulier et très appréciable. Dans les anciens quartiers industriels, comme Shoreditch, on peut y trouver des commerces au design et aux façades (et intérieurs) époustouflants. L’art occupe une place de plus en plus importante dans ces quartiers dont la popularité ne cesse d’accroître. J’ai souvenir d’un restaurant, le Tramshed, qui s’avérait être une usine de tramway à l’époque. Au sous-sol, une exposition des œuvres d’un artiste londonien prenait place. Qu’on aime ou pas, c’est le genre de combinaison qui ne laisse certainement pas indifférent.

Il en va de même pour les plus récentes constructions, comme The Shard, qui s’impose dans le paysage architectural. Celui-ci est par ailleurs devenu un symbole de la ville. Plusieurs bâtiments, surtout ceux de la City (quartier des affaires de Londres), ressortent également grâce à leur identité visuelle si forte et intrigante. Bien que quelques-uns de ceux-ci aient été critiqué dans le passé, ils attirent tout de même l’œil et sont devenus des figures caractéristiques au fil des années.

Bâtiment londonien

Même après avoir visité une douzaine de pays en Europe, Londres demeure ma destination favorite, notamment pour son atmosphère et sa richesse culturelle. Il me fait plaisir d’y retourner et de m’aventurer dans de nouveaux quartiers qui me plaisent quasiment tous. Ça me rappellent à quel point cette ville est hétéroclite et fascinante. Bref, Londres est une ville à voir et à revoir.

 

– Maxime

Je n’ai pas d’histoires mythiques à raconter par rapport à mon arrivée dans le design. J’y suis arrivé par hasard, mais j’y reste par passion. Ce que j’adore du design c’est la réalisation et la matérialisation d’une idée. Une idée était jusqu’alors prisonnière de l’esprit d’un individu.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bitnami